Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vielosophi & Cie

Vielosophi & Cie

Tentatives de réflexion pour vivre et agir en conscience...

10 944

Il y a 10 944 jours, je poussai mon premier cri. Voici, pêle-mêle, l'état de mes questionnements et certitudes, hic et nunc (car rien n'est figé, et surtout pas dans ma tête, ça j'en suis convaincue).

L'ataraxie est une posture philosophique salutaire mais passagère, que paradoxalement la méditation philosophique ne m'aide pas à atteindre. Et la musique m'est certainement d'un plus grand secours que la philosophie. 

L'amour n'existe qu'à travers les relations et les actes, et se retrouve dans la multitude de relations possibles et effectives que j'ai avec les autres humains, pour peu qu'eux aussi entrent en relation avec moi.

Quel est l'impact écologique réel d'Internet ?

L'expression de la douleur et de la noirceur est plus esthétique que celle de la naïveté réfléchie et du doute optimiste. Beaucoup de mes semblables sont masochistes. Moi aussi, certainement, d'ailleurs.

Comment se faire connaître, se montrer sans faire un spectacle de soi ni être dans la séduction ?

Etre fidèle à soi-même comporte quelques risques, ou quelques problèmes, j'y reviendrai bientôt.

Pourquoi cette affiche pour carte noire sur laquelle une femme tenant un paquet de café semble simuler un orgasme ? (en plus j'aime pas le café) 

La faille dans mon système intérieur est-elle folie douce (instinct de survie) ou bien folie profonde (pulsion auto-destructrice) ?

Les volontés de croissance et d'appropriation sont-elles constitutives de la nature humaine, ou bien l'humanité dans son ensemble peut-elle changer ses intentions ? Et si oui, combien de temps cela va-t-il prendre ?


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

W 04/06/2008 12:48

10 944 jours... Tu les fais pô ! ;)

Morgane 07/06/2008 12:05



Merci W !
Moi je trouve qu'exprimées en nombres de jours, ça paraît peu finalement toutes ces années... Cela n'a l'air de rien, là, comme ça, mais il me semble que changer d'unité de mesure, en ce qui
concerne le temps, cela change totalement la relation, (ou la représentation) que je peux avoir avec ce concept totalement intangible et pourtant intégré en pemanence à ma
"réalité"...