Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vielosophi & Cie

Vielosophi & Cie

Tentatives de réflexion pour vivre et agir en conscience...

voyage à Vichy : insécurité et forces de l'ordre (1)

Je ne sais pas ce que les médias en ont dit. En tout cas j'y étais, lundi, à Vichy. J'ai même dormi à Cusset, là où une barricade improvisée avec du "mobilier urbain" a flambé, après quelques tirs de flash-ball..
J'ai eu envie d'être là, juste, au coeur de la manif' plus virulente, avec ceux qu'on appelle "les casseurs", être là pour voir d'où venait réellement le danger. Je veux dire, le danger pour les personnes, pas pour les objets. Du mobilier urbain qui crame, à côté du fric dépensé pour accueillir en grande pompe les délégations européennes (aller, on va dire que le choix de Vichy pour ce sommet était fortuit...), ben ça pèse pas très lourd...
Récit de quelques jours en live.
J'ai voyagé en stop avec deux amis, sac-à-dos, dégaine de vagabonds (quand même, faut bien prendre en compte les préjugés des braves gens, parfois, et vous verrez, ça sert pour la suite).
Nous faisons une halte à Moulins dimanche soir, en arrivant nous nous posons sous un porche histoire de casser la croûte à l'abri du vent. Une copro, visiblement, mais objectivement, là où nous étions nous ne dérangions personne. Nous ne faisions pas de bruit, juste un squat de quelques instants. A un moment, l'un des habitants, en nous voyant, a commencé par nous "menacer" de sortir son gros-chien-et-qu'il-allait-nous-sauter-à-la-gorge. Nous avons discuté un peu, histoire de ne pas laisser la peur dominer les relations entre humains qui ne se connaissent pas. Mais, au fond, d'où venait l'insécurité ? De trois voyageurs qui se reposent un moment ou d'un molosse qui, à l'appel de son maître, défend sa propriété "pour le principe"? Alors, qui est à la source de l'insécurité ? Sur quoi est-elle fondée ? Je répondrais, là, comme ça: la peur, les préjugés, la notion de propriété.
Le lendemain, arrivée sur Vichy dans l'après-midi. Des CRS et la police à chaque coin de rue. Vraiment. Ce n'est pas une image. Nous errons un peu dans les rues, autour du palais des congrès, cherchant quelque chose qui ressemblait à une manif'. Mais rien. A un moment, un groupe de CRS s'est avancé vers nous, un plan de la ville à la main, pour nous indiquer "gentiment" le lieu de la "manifestation autorisée" : "en rouge, la manifestation autorisée, vers la gare et après, et en jaune, le quartier sécurisé, autour du palais des congrès". Rien qu'à voir le plan, on se rendait bien compte que les "délégations" étaient bien à l'abri de tout dérangement, et que pour les manifestants, cela allait être difficile de se faire entendre. Je me suis dit à ce moment-là que c'était un coup à ce qu'on s'énerve, justement, histoire de faire plus de bruit...
Nous en profitons pour discuter un peu avec les CRS, enfin, certains que les questions tournant autour de l'état de droit, de l'anarchie et de l'espace public intéressent... Bien évidemment nous ne tombons pas d'accord. Et nous reprenons notre chemin après quelques minutes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

w-tout-court 11/11/2008 00:09

Coucou,Ca faisait longtemps que j'étais pas revenu lire ton blog (comme j'avais arrêté de tout lire faut dire...) et ça fait bien plaisir de constater l'énergie qui se dégage de tes propos. Tu es beaucoup plus revendicative et dénonciatrice d'injustice, j'adhère... Bon, je lis l'autre...

Morgane 11/11/2008 12:11



Tiens salut W ! ça fait bien plaisir aussi que tu sois passé lire quelques billets ! Moi aussi j'ai bien délaissé la blogosphère ces derniers temps, et franchement
je ne m'en porte pas plus mal... Mais bon, j'aime bien cette possibilité de publication, alors je continue... Et oui, je crois que tu as raison, y a pas mal de choses que j'exprime
davantage, et pourtant c'est pas sur mon blog que ça se voit le plus !!