Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vielosophi & Cie

Vielosophi & Cie

Tentatives de réflexion pour vivre et agir en conscience...

liberté et contrainte

Qu'est-ce que la liberté ? Je n'ai pas choisi d'être nomade par un désir candide de liberté. Je sais depuis longtemps que la liberté n'est ni être "libre comme l'air", ni faire ce que l'on veut. Je cherche "mes vérités", celles qui vibrent en moi avec le plus de justesse. Pour cela j'ai besoin d'une certaine liberté dans mon temps et mes mouvements. J'ai besoin d'improvisation et de changements. D'une forme d'instabilité. Je me connais suffisamment pour savoir que j'associe la stabilité à l'ennui. Plutôt que me changer moi-même j'ai décidé de suivre la voie de l'instabilité pour voir où elle peut me mener. Pour certains ma vie maintenant manque de sécurité et de projets concrets. En ce qui me concerne je perds mon enthousiasme dès que je sais où je vais. Je cherche à vivre dans la joie. Je ne veux pas réussir dans la vie mais réussir ma vie. C'est plus fort que moi, et je ne peux pas me brider parce que ma vie ne serait pas convenable, ne ressemblerait pas à ce que vivent la majorité des gens, ou ne correspondrait pas à ce que l'on attend de moi...Je l'ai fait trop longtemps déjà, je sais ce que c'est et que cela ne me mène à rien. Mais cette vision des choses est bien sûr toute personnelle. Je ne porte aucun jugement sur les choix des autres, l'essentiel étant d'assumer ses propres choix de vie... Ma précarité est volontaire, réfléchie, assumée. Bien sûr je ne vis pas sans contraintes, j'essaie le plus possible de choisir ces contraintes. Vivre dans le confort impose bien plus de contraintes à mon sens que vivre avec l'essentiel et de s'en contenter. Les satisfactions que j'éprouve désormais sont bien plus grandes que celle que je pouvais connaître "avant", lorsque ma vie était conditionnée à la "contrainte professionnelle" et que je percevais un revenu mensuel en échange. Il me semble que ces idées ont été maintes fois émises par quelques philosophes, Jésus ou autres Siddarthà... Pourtant je ne m'applique pas à moi-même un dogme, personne ne devrait ni dire des sentences ni en suivre des toutes faites... Juste expérimenter sur soi (et uniquement sur soi!) ce que nous laissent entrevoir de nous-même nos propres intuitions...
 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

dominique boudou 01/08/2009 12:44

A mes yeux, l'inconscience n'est pas une donnée péjorative. Je pense même que sans une part d'inconscience nous n'entreprendrions jamais rien. Bonne route, Morgane !

dominique boudou 20/07/2009 09:44

Pour trouver sa liberté, la conquérir, il faut bien du courage : quitter l'enseignement, n'est-ce pas. Ou de l'inconscience, ou un peu des deux.

Morgane 01/08/2009 12:13



De l'inconscience...? Moi j'aurais plutôt tendance à penser, pour en avoir parlé aussi avec des gens sur mon chemin ces derniers temps, qu'il s'agit plutôt d'une
conscience particulière du monde, et du pouvoir qui est exercé constamment sur nous, par des moyens législatifs, ou répressifs, ou propagandistes (comme la peur par exemple) et donc sécuritaires.
Il faut du courage pour aller au-delà de ses peurs et conquérir sa liberté... Peut-être aussi une belle confiance dans la vie...



Fleur des collines 07/07/2009 00:29

Je ressens ton "instabilité" comme un voyage non préparé, une suite d'expériences, d'aventures, une découverte du monde...
 
Mais nos propres intuitions ne s'inspirent-elles pas de sentences toutes faites déjà entendues ? J'aime celles-là, qui me parlent, et je prends la liberté de les écrire ;-)
 
"Si tu veux être heureux, être un homme libre, laisse les autres te mépriser."
 
"Etre libre, c’est la certitude intérieure que chaque homme est responsable de l’humanité."
 
"Etre libre, c’est croire qu’on l’est !"
 



"Etre libre, ce n’est pas pouvoir faire ce que l’on veut, mais c’est vouloir ce que l’on peut."
 
Pour moi, la liberté c'est avoir le choix d'être ce que l'on est.......

Morgane 01/08/2009 12:09



Je ne sais pas si nos intuitions s'inspirent inconsciemment de sentences toutes faites... En tout cas, peut-être que ceux qui écrivent celles auxquelles nous sommes
sensibles ont les mêmes intuitions que nous... La liberté c'est plein de choses, en fait, et puis je me rends compte qu'il y a une privation de liberté qui vient de l'intérieur de soi... C'est
pas forcément la plus facile à combattre ! Mais j'aime bien celle-ci "Etre libre, c'est la certitude intérieure que chaque homme est responsable de l'humanité".
La liberté, c'est avoir le choix d'être ce que l'on est, écris-tu... Mais qui nous donne le choix ? Est-ce qu'on prend soi-même le droit de choisir ? Et comment savoir ce que l'on est ? Et
comment être sûr qu'en étant soi-même on ne prive pas autrui de sa liberté... Y a plein de questions là-dedans, une vrai poupée russe !
Et merci à toi Fleur des Collines !