Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vielosophi & Cie

Vielosophi & Cie

Tentatives de réflexion pour vivre et agir en conscience...

sur la route de Madison

Je repensais à ce film dans lequel Robert et Francesca tombent éperdument amoureux, mais celle-ci décide finalement de ne pas suivre Robert et de rester auprès de sa famille. Parce que partir trahirait son sens de l'engagement et qu'alors elle ne serait plus vraiment elle-même. Un choix cornélien. Actuellement ce problème se pose à moi d'une certaine manière, mais pour des raisons professionnelles et non amoureuses (euh... "des raisons amoureuses", c'est à la limite de l'oxymore, ça!). Encore ce problème du choix et de la décision, mais sur le registre de l'engagement, cette fois. Dans ma manière d'être, beaucoup de choses m'engagent, et en premier lieu mes paroles. Je voudrais me désengager pour penser un peu plus à moi, car en ce moment j'en éprouve le besoin quasi-vital. Mais alors, en me désengageant, est-ce que je serai encore moi ? Sous entendu, est-ce que cela n'est pas renoncer à une partie de moi-même, et donc, est-ce que je pourrai me sentir bien ? Bien sûr je sais que nul n'est indispensable, en encore moins au boulot. Mais je fais un travail qui m'engage dans des relations fortes avec les gens, et notamment des enfants. Est-ce que conscience professionnelle et décision "en son âme et conscience" ont à voir l'une avec l'autre ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article