Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vielosophi & Cie

Vielosophi & Cie

Tentatives de réflexion pour vivre et agir en conscience...

politique du lien social

Quelles sont les fins de la politique ? Sont-elles les mêmes que les fins des hommes et des femmes politiques ? Les hommes et les femmes ne sont-ils pas tous finalement des animaux politiques ? Ne confondons-nous pas l’homme politique avec le leader politique ? Alors que la campagne présidentielle commence à battre son plein (son plein de quoi ? Libre à chacun de dire ce qu’il en pense), je m’interroge davantage sur les motivations et la légitimité des candidats que sur le fond des programmes, qui pour moi (mais ça n’engage que moi) ne sont finalement que soupes démagogiques. La Boétie, dans Discours de la servitude volontaire, essaie de comprendre comment un peuple supérieur en nombre et en force peut se laisser tyranniser par un seul (le système d’élection y compris). N’est-ce pas contraire à la raison, se demande-t-il ? Moi je crois qu’il ne devrait pas y avoir de leader politique. Mais enfin, puisqu’il y en a, comment, nous, hommes et femmes du peuple sans ambition de pouvoir, comment ne pas être des moutons sans être non plus des révolutionnaires ou des révoltés finalement impuissants et écrasés par un système qui ne supporte pas la remise en question ? Comment être humains, citoyens, politiques, et agir en tant que tel ? On veut nous faire croire que la seule façon de sauvegarder une nation c’est de se rassembler autour de valeurs communes (et… Sans esprit critique… Si je dis que je ne supporte pas la Marseillaise, vais-je aller en prison, pourtant, je le jure, j’aime mon pays… Euh, au fait, ça veut dire quoi, « j’aime mon pays ? » comment aimer une entité aussi abstraite ? J’aime la campagne, j’aime le Beaufort, j’aime mes amis, etc… Mais un pays ??? Bref, question de plus, quoi !) Donc, des valeurs communes et imposées, c’est ni plus ni moins de la dictature. Ce que je crois, c’est qu’il faut se rassembler, certes, mais à échelle humaine, en créant du lien social. Le tissage, c’est la clé de la vie en société. Et pour ce faire, les lois ne servent à rien, elles sont artificielles et arbitraires, et elles ne reconnaissent pas l’individu dans sa faculté de libre-arbitre, dans sa subjectivité, dans son altruisme, naturel ou acquis (l’éducation, que diable !), chacun peut être acteur politique, il suffit de regarder autour de soi, et surtout donner de son temps, un peu, ou beaucoup. Ce n’est vraiment pas compliqué. C’est du socialisme appliqué à la vie de tous les jours, sans idéologie. Je ne parle pas là de charité ou d’assistanat. Je parle de culture, d’échanges, d’ouverture d’esprit… Allez donc voir les sites suivants, ce ne sont que quelques exemples. Et dites-moi ce que vous en pensez ! http://90plan.ovh.net/~arreeran/spip.php?rubrique5

http://selidaire.org         http://www.pyramidesbleues.org/         http://imelaguillemaine.over-blog.com/ (tout récent !)  et puis plein d’autres que vous pouvez ajouter en commentaires, je trouve que le système des liens Internet, c’est vraiment très très bien…

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Valerie 18/04/2007 20:17

Salut Morgane, je suis enfin en vacances, je vais pouvoir me reposer et profiter de mes enfants, et surtout, oui surtout évacuer le stress du boulot et des derniers événements. A bientôt bonne soirée ;-)

valleedomi 17/04/2007 09:15

Je voulais réagir à l'article sur le mensonge, mais je ne peux y rajouter de commentaire. je poste donc ma réaction ici.
"Il est parfois plus simple pour certains de se mentir et par là mentir aux autres, plutôt que de souffrir de ses insuffisances.
Le mensonge dénote d'un manque d'honnêteté envers soi même et enferme l'individu dans le faux semblant.
Cela demande du courage d'être honnête avec soi, le courage de s'accepter tel que l'on est."

Morgane 17/04/2007 21:36

Etonnant que tu n'aies pas pu ajouter de commentaire directement après l'article... Y aurait-il un bug sur over-blog ? Ou bien y a-t-il une date de péremption sur les articles ???
En tout cas merci d'avoir réagi. Oui, en effet, je suis assez d'accord avec cette idée que mentir, c'est avoir peur de soi, même si parfois le menteur justifie son acte par la volonté de ne pas faire souffrir l'autre, au bout du compte, mentir, c'est faire souffrir. Tout cela est finalement une question de morale : si l'autre ne sait pas que je lui mens, il ne va pas souffrir, ni de la vérité, ni du mensonge d'ailleurs. Mais au fond de moi, je saurais que je lui ai manqué de respect. Reste à savoir si on considère que cette morale est en quelque sorte absolue ou si elle n'existe que parce que nous sommes en lien les uns avec les autres... Eh... la question n'est pas si simple... La question du mensonge pose un double problème, qui je crois doit être traité en deux temps : le rapport à soi, et le rapport.

valleedomi 16/04/2007 09:40

Bonjour,
je découvre ce blog, et c'est bien.
je reviendrai lire la suite, je n'ai pas le temp maintenant.
deux petits liens qui illustrent pas mal tes propos.
à bientôt,
Domi
 
http://www.jamendo.com/fr/
http://www.monculprod.org/

Morgane 16/04/2007 12:59

Bienvenue et merci d'être venu faire un tour par ici... Et ravie que la première impression soit bonne! merci pour les liens aussi je vais aller y voir de plus près de ce pas...
à bientôt
Morgane

Valerie 13/04/2007 21:49

Ah ben tu es là, j'ai cru que tu avais disparu encore une fois lol lol lol je me doute que tes journées sont bien remplies, les miennes ne sont plus assez longues et je suis lessivée, le soir je n'ai plus trop les yeux en face des trous et pourtant il faut que je garde la forme pour mes fripons. De plus, une baisse de forme et de moral sont au rendez vous, ou plutôt ce sont imposées en ce moment. Mais j'espère que tout ira mieux!!!
Bises et bonne soirée ;-) 
 

Morgane 13/04/2007 22:52

Salut Valérie ! Heureuse de voir que tu gardes un oeil sur mon blog malgré mon "absence" actuelle... Ce silence était principalement dû au fait que je n'avais pas vraiment de connection internet ces derniers temps... Mais voilà qui est arrangé! En tout cas bon courage à toi et j'espère que le moral et la forme vont revenir...
Bises et à bientôt.