Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vielosophi & Cie

Vielosophi & Cie

Tentatives de réflexion pour vivre et agir en conscience...

revenir

 P1060283.JPG La veille de mon départ d'Australie, j'ai fêté mes 35 ans. C'est drôle comme la vie embrasse les symboles et comme les morceaux d'un puzzle parfois s'assemblent. Trente cinq ans c'est la fin d'un cinquième cycle de sept années. Il y a sept ans, en 2006, je m'apprêtais à quitter une vie qui serait à jamais inaboutie et qui faisait de moi un ectoplasme malheureux. Il y a sept ans je créais ce blog... Oui je peux dire que ces sept dernières années m'ont peu à peu révélée à moi-même. J'ai essayé, j'ai cherché, j'ai voyagé, j'ai rencontré, j'ai eu plusieurs amours, de nouvelles amitiés, je me suis trouvé des soeurs et de nombreux frères, j'ai appris l'accordéon diatonique et un nouveau métier, aussi..J'ai appris à être ce qui voulait spontanément surgir de moi depuis toujours, comme me l'avait expliqué le Demian de Hermann Hesse alors que j'étais adolescente. Cela a été un long et fantastique chemin pour m'affranchir de mes peurs et voir de quoi j'étais capable, finalement bien plus que ce que je ne m'imaginais. Ce cycle d'ouverture et d'affranchissement s'est achevé avec un voyage de six mois en Australie. Un vrai voyage, avec ses joies et ses surprises, avec ses rencontres incoyables et toujours au bon moment, et ses grands moments de solitude, aussi.

L'apaisement, la confiance en moi, la vraie, trouvés, enfin. Les Australiens n'ont pas que des bons côtés, mais ils savent soutenir, ils sont démonstratifs et souriants, et ils serrent dans leurs bras les gens qu'ils aiment. L'énergie circule bien mieux comme ça. J'ai appris ça, là-bas. J'espère ne pas redevenir trop vite une bonne vieille râleuse, sauvage et distante... Je commence à croire que l'amour et la joie ne servent pas à grand chose s'ils restent intérieurs...

J'ai appris à conduire avec le volant à droite sur des pistes de sable, j'ai improvisé pendant des heures sur les tricks d'une jongleuse infatigable dans les rues de Perth, j'ai eu des conversations silencieuses avec toute sortes d'animaux, j'ai chanté mes chansons à l'accordéon sur la scène du Beaches à Thirroul, j'ai campé dans le bush, j'ai vu des araignées énormes, j'ai vécu chez un bushman Aborigène et pêcheur, j'ai aperçu la silouhette massive d'un requin nageant autour de notre petit bateau, j'ai suivi la côte de Brisbane à Perth, par le sud, j'ai loupé la Tasmanie, j'ai vendu des tickets de tombola sur un festival de Folk Music, transporté des instruments dans une fourgonette sur un autre, j'ai tenu dans mes mains un bébé kangourou encore rose et sans yeux, j'ai repiré sur des plages plus belles les unes que les autres, je me suis occupée de chevaux et fini par m'en faire des amis, j'ai vu une maman dauphin et son petit jouer à la surface de l'eau dans la Baie de Pender, j'ai décidé d'aller vers les portes qui s'ouvrent plutôt que forcer celles qui sont fermées, j'ai initié quelques projets d'avenir, j'ai rencontré l'âme soeur, j'ai dû laisser là-bas une partie de mon coeur...

Je reviens fauchée, mais en forme et toute excitée, alors maintenant il va falloir que certaines choses se calent et s'organisent, mais j'y travaille et j'ai confiance. Comme disent les Australiens : no worries mate !!!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article